Lancement de la 1e phase du projet mixte L’Axe au Saguenay

12 novembre 2019
Par Jean Garon

Le promoteur Les Immeubles Perron vient de lancer officiellement la construction d’un vaste projet immobilier mixte sur un terrain de 712 000 pieds carrés (pi2) dans l’arrondissement de Chicoutimi à Ville de Saguenay.

Totalisant un investissement de plus de 60 millions de dollars, le projet L’Axe sera réalisé en plusieurs phases au cours des cinq ou six prochaines années.

 

La première phase mise en chantier le 17 octobre dernier nécessitera à elle seule un investissement de 27 millions de dollars. Elle consistera en la construction d’une clinique médicale de l’enseigne MAclinique qui regroupera divers services médicaux, dont ceux de médecine familiale, d’omnipraticiens, de radiologie, de physiothérapie, d’ergothérapie, d’optométrie, d’audiologie, de dermatologie, de dentisterie, ainsi que des services d’urgence mineure et un bloc opératoire.

 

Il s’agira du deuxième complexe médical du genre au Québec, lequel prévoit desservir le Saguenay–Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord et le Nord-du-Québec. Le premier, situé sur le boulevard Lebourgneuf à Québec, compte actuellement 33 médecins omnipraticiens et plusieurs autres professionnels de la santé, et il accueille 45 000 patients par année.

 

L’immeuble de quatre étages à structure d’acier sera érigé à l’intersection des boulevards Talbot et du Royaume, au coeur de la Ville de Saguenay. D’une superficie de 148 000 pi2, le bâtiment conçu par la firme ABCP Architecture sera construit par la filiale du promoteur, l’entrepreneur général J.E. Perron. La conception des plans de génie civil, de la structure ainsi que ceux de la mécanique et de l’électricité a été confiée à la firme d’ingénierie locale UNIGEC.

 

Maquette de la clinique médicale qui sera construite dans le cadre de la première phase du projet. Image : Les Immeubles Perron

 

Le concept de clinique écoresponsable se veut respectueux de l’environnement en incorporant des systèmes d’éclairage et de chauffage qui répondent à des normes strictes d’économie d’énergie, ainsi que des équipements qui limitent les impacts sur l’environnement. Le bâtiment comprendra, entre autres, une fenestration abondante, un système de gicleurs et d’avertisseurs d’incendie, un système de climatisation fournie à partir de plusieurs unités au toit, des systèmes de chauffage périphériques et d’appoint.

 

Sa conception contemporaine inclut plusieurs équipements et aménagements assurant le confort et le mieux-être, y compris des terrasses fleuries au toit et au rez-de-chaussée. On y trouvera notamment une piscine, un gymnase, une garderie, des espaces commerciaux et de restauration, des salles de réunion, des halls spacieux et de nombreuses places de stationnement extérieur. Le projet devrait être complété et livré à la fin de l’été 2020.

 

Il est à noter que le complexe médical offrira des services professionnels complémentaires pour les futurs locataires, dont les services d’architectes pour les plans inclus, les services-conseils en aménagement et design et les services d’accompagnement auprès de la Ville pour l’obtention des permis. La firme de gestion et de courtage immobilier Trimco y offre des baux de location de trois à dix ans pour des projets clés en main ou aménagés selon les besoins, avec possibilité d’agrandissement ou de réaménagement en cours de bail.

 

Une autre phase du projet est également annoncée par le promoteur, soit la construction d’un complexe hôtelier de 90 chambres de la chaine Holiday Inn, lequel sera situé tout juste derrière la clinique médicale. Le bâtiment sera construit en même temps que la clinique, mais selon les spécifications de la chaine hôtelière. Il s’agira d’un bâtiment de type modulaire préfabriqué de six étages totalisant 60 000 pi2. Ce nouvel établissement nécessitera un investissement estimé à 14 millions de dollars. Tout comme la clinique médicale, cet immeuble devrait être livré à l’été 2020.

 

Pour les phases de réalisation subséquentes du projet, le porte-parole du promoteur, Charles- André Perron, n’était pas en mesure d’en dévoiler davantage, étant donné que le projet est continuellement en évolution. Une chose est certaine toutefois, l’intention du promoteur et des investisseurs est d’en faire un milieu de vie de qualité au bénéfice des clientèles locales et régionales.

Cet article est paru dans l’édition du 31 octobre 2019 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous.