Le BAPE dévoile son rapport sur la desserte en gaz naturel de la zone industrialo-portuaire de Saguenay

Le 21 novembre 2019, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) a rendu public son rapport d’enquête et d’audience publique sur le projet de desserte en gaz naturel de la zone industrialo-portuaire de Saguenay par Énergir.

 

Selon le rapport, une superficie de 0,8 hectare de milieux humides serait perturbée de façon permanente par l’aménagement du poste de vannes et du poste de livraison et qu’un autre espace de 26 hectares de milieux humides et hydriques serait perturbé temporairement par le projet. Advenant que lesdits milieux humides ne retrouvent pas leurs fonctions écologiques initiales, des travaux supplémentaires ou une compensation financière pourraient être exigés par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre le changement climatique.

 

Le projet consiste en la construction d’une desserte en gaz naturel d’une longueur de 13,8 kilomètres reliant une conduite existante à proximité de l’aéroport de Bagotville à la zone industrialo-portuaire (ZIP) de Saguenay. Ces travaux permettraient d’alimenter l’usine de transformation de minerai de l’entreprise Métaux BlackRock (MBR) qui constituerait le premier client d’Énergir et la première usine à s’installer dans la ZIP de Saguenay. La réalisation du projet est conditionnelle à la construction du l’usine de MBR, dont l’échéancier du chantier reste à déterminer.

 

Le gazoduc aurait une capacité de 100 000 mètres cubes par heure et couterait 30,1 millions de dollars. Le début du chantier est prévu au mois de décembre de la même année durant laquelle la construction de l’usine MBR serait entamée, et s’échelonnerait sur huit mois.

Source : BAPE